Grêle, grésil, neige – Petite explication rapide

Tellement de gens associent à tort la grêle avec la neige ou le grésil. Voici une courte vulgarisation pour bien comprendre les spécificités.
 
Neige: vapeur d’eau condensée en cristaux de glace. La neige se forme dans les nuages (il fait froid dehors, comme en hiver).
 
Grésil: gouttelettes de pluie bien ordinaires dans un nuage chaud mais qui gèlent en traversant une masse d’air froid. Donc il fait chaud là-haut, mais plus froid dans les couches d’air près du sol (il fait froid dehors, genre pas loin du point de congélation. D’ailleurs, il arrive souvent que de la pluie verglaçante soit dans le portrait à la même période).
 
Grêle: gouttes de pluie qui sont en mouvement de convection dans un nuage d’orage et qui gèlent de façon successive lors du passage dans le haut du nuage, plus froid. Quand ils sont trop lourdes, les billes de glace décrochent et tombent. Plus le mouvement de convection est puissant, plus les grêlons auront la chance de grossir (il fait chaud dehors, souvent plus de 30 degrés celcius, donc rien de plus normal d’en recevoir au printemps et à l’été. Il n’y a peu ou pas de grêle l’hiver).
Pargagez:
  • Facebook
  • Twitter
  • Print